Pour tenter de contrer la place grandissante, et même envahissante, des achats sur internet, qui ont tendance à leur créer un immense manque à gagner, beaucoup de libraires professionnels tentent de vendre sur des plateformes dédiées. S’il est toujours préférable de se rendre sur place pour soutenir ces commerçants chers à nos coeurs, la vente en ligne permet d’un coup d’oeil de repérer les ouvrages recherchés, ou pouvant déclencher l’achat impulsif. Grosso modo, on adopte la tactique d’en face pour la retourner à son avantage. Alors on sonne le tocsin pour aider à promouvoir ce genre d’initiative, pas si récente que ça, mais profitant toujours d’un (petit) coup de projecteur.

Ici c’est le livre ancien et d’occasion qui nous intéresse. Il faut dire que le risque de disparition de dizaines de milliers d’ouvrages est réel. Les invendus, les surplus, les livres qui s’abiment ou se retrouvent oubliés, les libraires qui ferment et voient leurs stocks partir à la décharge, nombreuses sont les situations où un bel objet pluri-centenaire peut finir misérablement son existence. Encore faut-il pouvoir exister aux yeux des acheteurs. La majorité des gens ignorent ces vieux livres, n’y trouvent aucun intérêt (quand bien même ils trouveraient un intérêt dans la lecture), et sont les premiers à se débarrasser des bibliothèques des grands-parents. Alors il est bon que des plateformes tentent à la fois d’aider les libraires tout en rendant aux livres leur vocation première : être lus.

Livre Rare Book fait partie de ces plateformes : https://www.livre-rare-book.com/

“Livre Rare Book, depuis plus de 20 ans ! Le site des librairies spécialisées dans le livre d’occasion, ancien et moderne. Une référence pour trouver : livres, autographes, gravures, cartes, etc…, les commander, entrer en contact avec les libraires. Plus de 4 millions de références. Près de 500 libraires disponibles !”

Ce site est, en quelque sorte, l’équivalent d’un Gallica nécessitant de sortir la carte bancaire. On repère les titres, on lit les descriptifs, on parcourt les photos s’il y en a, on peut même contacter le libraire vendant l’ouvrage pour plus de renseignements, et enfin, si le coeur nous en dit, on passe à la caisse pour rajouter ce dernier à notre collection. Car le livre papier rendra toujours mieux sur une étagère qu’une liseuse. D’autant que, pardon, mais même Gallica ne possède pas toutes les références, et loin s’en faut que l’on puisse tout trouver sur internet. Il est même de plus en plus difficile de s’y retrouver, tant la submersion idiotico-mercantile noie les résultats pertinents dans la masse. Alors faites un beau geste, et allez flâner sur ce site ! Adoptez un livre ancien ! Profitez du réseau de librairies spécialisées disponible sur Livre Rare Book !

Catégories : Livres et ressources