Vous ne parlez pas occitan ? Nous non plus. Et c’est fort dommage, il semble y avoir une mélodie toute particulière dans cette langue. Ce qui nous intéresse ici, cependant, n’est pas tant sa compréhension que son existence même, ses locuteurs, son enracinement, les traditions qui y sont associées. Et ce qui nous plaît le plus dans le projet de Suve Prod, c’est de donner la parole aux anciens, avant que celle-ci ne s’éteigne, faisant perdre des témoignages extraordinaires sur la vie de ces personnes et les temps passés. L’Histoire ne concerne pas que les spécialistes, et ne se limite pas aux batailles antiques. Elle est le fait et le quotidien de tous, anonymes ou non, et va des métiers aux recettes de cuisine en passant par les habitudes les plus banales en famille ou entre amis. Le projet de Suve Prod est doublement bénéfique : il défend une langue en danger, et lutte pour la sauvegarde de ces voix de nos anciens qui ont tant à nous apprendre. “Un projet à soutenir par tous les habitants des Pays d’Oc et par tous ceux pour qui la sauvegarde d’une culture millénaire a du sens“. Tout est dit !

Toutefois, nous allons laisser la parole aux initiateurs de la collecte, pour plus de précisions :

“Les collectages Suve Prod, c’est une quinzaine d’années de travail bénévole mené par Lissandre Varenne depuis la Lozère sur un vaste territoire des Alpes à la Provence et au Languedoc, des Vallées occitanes d’Italie jusqu’au Massif central, des centaines d’heures d’enregistrements (dont vous pouvez voir des extraits en ligne) menés exclusivement en occitan par respect pour cette terre, une passion liée à une urgence : celle de rassembler un maximum de témoignages tant ethnologiques que linguistiques auprès des locuteurs natifs de notre langue d’oc, urgence d’agir pour cette civilisation rurale qui chaque jour disparait un peu plus. Cette urgence culturelle si enrichissante soit-elle a un coût conséquent. Le bénévolat et la gratuité des services proposés ajoutés au non-intérêt de la plupart de nos institutions pour une langue en danger font qu’aujourd’hui pour continuer une telle entreprise, votre soutien est vital. Par avance je vous remercie pour votre contribution qui sera un maillon de la chaine de préservation et de promotion de cette grande culture d’Oc !

Cette collecte participera à la survie du collectage ethnolinguistique que j’effectue avec passion mais pas seulement, elle permettra l’acquisition de matériel récent et fonctionnel de sauvegarde, d’enregistrement et de montage de ce fond déjà conséquent, elle permettra l’ajout de contenus – qui jusqu’à présent dorment – à la chaine Youtube que je vous invite à consulter. C’est aussi la poursuite des collectages sur le terrain pour toujours plus de découvertes que vous rendrez possible ! Si suffisamment réussie cette campagne m’amènera à vous proposer des reportages plus variés, un objectif majeur étant la réalisation d’un documentaire sous-titré lié à notre culture qui nécessite un soutien massif. Le montant est pensé a minima en fonction du coût conséquent du matériel, des prospections pour les enquêtes, déplacements, tournages, logement lorsque tournages éloignés du domicile, dérushages, montage, sous-titrages éventuels, diffusion. Chaque partie de vos dons est une parole, un savoir-faire sauvegardés à jamais et accessibles aux générations futures !”

A soutenir massivement en suivant le lien de leur page de financement ! Vous êtes plutôt réseaux sociaux ? Passez par là. Vous voulez un aperçu de leur travail ? Abonnez-vous à leur chaîne Youtube, et regardez l’exemple qui suit ! Certes, ne comprendront que les patoisants, et il faudrait ou de longs efforts d’apprentissage, ou une traduction pour rendre ces vidéos accessibles au plus grand nombre, mais pour des questions de moyens, soutenons déjà le projet tel qu’il nous est proposé, pour lui offrir une belle longévité !

Catégories : Nouveaux projets